13 found
Sort by:
  1. Éléonore Le Jallé (2014). Hume, Malebranche, and the Self-Justification of the Passions. Hume Studies 38 (2):201-220.
    The Physiological Library’s catalogue shows that Hume had access to Malebranche’s sixth edition of De la recherche de la vérité while a student in Edinburgh.1 The Recherche is also included in the David Hume’s Library.2 While Hume did not agree with Malebranche on all things, a number of commentators have argued that Hume borrowed many points from Malebranche, not only concerning causality and the famous example of the billiard balls3 but also on other subjects. Charles McCracken’s Malebranche and British Philosophy (...)
    Direct download (4 more)  
     
    My bibliography  
     
    Export citation  
  2. Éléonore Le Jallé (2013). Scepticisme et morale. Revue Internationale de Philosophie 1:29-46.
    Translate to English
    | Direct download (2 more)  
     
    My bibliography  
     
    Export citation  
  3. Eléonore Le Jallé (2011). La Crítica de Hume Al Argumento Del Designio. Daimon: Revista de Filosofia 52:159-172.
    Translate to English
    | Direct download  
     
    My bibliography  
     
    Export citation  
  4. Eléonore Le Jallé (2011). La critique humienne de l'argument du dessein. Daimon 52:159-171.
    Dans les Dialogues sur la religion naturelle de Hume, ce sont en réalité deux formes de l’argument du dessein que le sceptique Philon affronte successivement. D’une part, l’argument du dessein entendu comme un raisonnement causal de nature analogique. D’autre part, la « croyance naturelle » de l’homme en un dessein, liée à cet évident ajustement des causes finales que mettait notamment en avant le Newtonien Colin Maclaurin. Après une réfutation implacable de l’argument expérimental du dessein, Philon finit par admettre l’efficace (...)
    Translate to English
    | Direct download (2 more)  
     
    My bibliography  
     
    Export citation  
  5. Eléonore Le Jallé (2010). Mandeville dans l''Alciphron'. In Laurent Jaffro, Genevieve Brykman & Claire Schwartz (eds.), Berkeley's Alciphron: English Text and Essays in Interpretation. Georg Olms Verlag.
  6. Thomas Reid, Gaël Kervoas & Éléonore Le Jallé (2009). Essais Sur les Pouvoirs Actifs de L’Homme. Vrin.
    Seule œuvre de philosophie morale que Thomas Reid ait publiée, les Essais sur les pouvoirs actifs de l’homme avaient été conçus à l’origine comme une seconde partie de l’exposé final de sa pensée. Ces essais viennent ainsi compléter les Essais sur les pouvoirs intellectuels de l’homme et témoignent de la même inspiration – une inspiration bien loin de se limiter à la simple « philosophie du sens commun » qu’on a voulu y voir.Dans ce texte d’une limpidité exemplaire, le philosophe (...)
    No categories
    Translate to English
    | Direct download  
     
    My bibliography  
     
    Export citation  
  7. Éléonore Le Jallé (2008). Enthousiasme et superstition à partir de l'Histoire d'Angleterre de Hume. Revue de Métaphysique et de Morale 3 (3):351-363.
    L’objet de cet article est de confronter les thèses de l’essai de Hume Superstition et enthousiasme, paru en 1741 dans le recueil des Essais moraux et politiques, à quelques-uns des développements que Hume consacre à ces deux formes de religion ou à ces deux modalités de la religion dans son Histoire d’Angleterre, parue entre 1754 et 1761. Il s’agira ainsi de contribuer à restituer, grâce à un examen de l’Histoire, l’intégralité de la position de Hume sur la question de la (...)
    Translate to English
    | Direct download (5 more)  
     
    My bibliography  
     
    Export citation  
  8. Eléonore Le Jallé (2007). Le Scepticisme de Hume. Hume Studies 33 (1):179-182.
  9. Eléonore Le Jallé (2007). Le Scepticisme de Hume: Les Dialogues Sur la Religion Naturelle (Review). Hume Studies 33 (1):179-182.
  10. Eleonore Le Jalle (2005). Hayek lecteur des philosophes de l'ordre spontané : Mandeville, Hume, Ferguson. Astérion 1.
    L’article discute la lecture par Hayek de trois philosophes qu’il a inscrits dans une « tradition de l’ordre spontané » : Mandeville, Hume et Ferguson. C’est à bon droit qu’une mise en évidence, et même une valorisation, de l’ordre spontané, se trouvent identifiées par Hayek chez ces auteurs. Néanmoins, certaines distorsions peuvent être repérées dans les lectures hayékiennes. Ainsi, l’ordre spontané présent dans le texte mandevillien relève d’une évolution par croissance des institutions, des techniques et des règles humaines, ou encore (...)
    Translate to English
    | Direct download (2 more)  
     
    My bibliography  
     
    Export citation  
  11. Eléonore Le Jallé (2005). L'autorégulation Chez Hume. Presses Universitaires de France.
  12. Éléonore Le Jallé (2001). La science de la nature humaine de Hume : un empirisme autorégulé. Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 2 (2):213-230.
    Une question qui retient en général le commentaire philosophique s’interrogeant sur la nature de la science qu’a voulu inaugurer Hume, est de déterminer, par une pesée rigoureuse, les rôles respectifs de l’expérience et de la raison méthodique et dynamique dans les protocoles qui la guident. Tantôt on insiste sur son naturalisme, tantôt on suspecte son empirisme. Nous voudrions ici..
    Translate to English
    | Direct download (3 more)  
     
    My bibliography  
     
    Export citation  
  13. Eléonore le Jallé (2000). Essais Moraux, Politiques Et Littéraires, Première Partie. [REVIEW] Hume Studies 26 (2):347-349.
    Direct download (8 more)  
     
    My bibliography  
     
    Export citation