Les promesses de la perception. La synthèse passive chez Husserl à la lumière du projet de psychologie descriptive brentanienne


Authors
Federico Boccaccini
University of Liège
Abstract
Le but du présent essai est de montrer la différence entre la phénoménologie descriptive et la phénoménologie transcendantale en ce qui concerne la per­ception et la constitution du sens objectif de l’expérience. La conception générale qui anime notre travail peut être caractérisée comme « néo-brenta­nienne ». Nous ne visons pas à une exposition complète de la théorie de la synthèse passive telle qu’elle est développée principalement dans le volume XI des Husserliana1. Notre but n’est pas de faire un résumé de cette doc­trine2, mais d’en comprendre certains points critiques. Ce que Husserl appelle « la sphère de la passivité » (der Sphäre der Passivität)3 est en fait un titre générique pour une série de problèmes particulièrement riches. Elle fait écho aux thèmes centraux de la phénoméno­logie husserlienne : la structure du remplissement, le rapport entre représen­tations vides et représentations intuitives, le rapport entre sens et intuition, la constitution de l’objet, la genèse de nos concepts et finalement le continu perceptif et son unité. Comme la passivité au sens qui nous intéresse re­couvre un champ plus large que les concepts de synthèse passive et d’inten­tion passive, nous nous bornerons à interroger seulement certains passages de l’œuvre husserlienne, notamment les recherches sur la constitution dans les Ideen II (Hua IV) et le cours sur les synthèses passives (Hua XI). Il faudra rappeler que, s’étendant de la VIe Recherche logique — le sensible et l’intel­ligible, le rapport entre la réceptivité et la spontanéité — et la découverte du concept de monde de la vie (Lebenswelt), la question de la passivité est, au fond, quelque chose qui traverse comme un fil conducteur toute l’œuvre de Husserl. Toutefois, malgré l’attention accordée par Husserl à la passivité de la conscience, nous voudrions suggérer dans ce travail que (1) son idée de la pensée humaine n’est rien d’autre que l’idée d’une expérience qui, en tant que remplissement du sens, est nécessairement liée à l’activité de l’esprit ; (2) et que cette idée n’est pas seulement une abstraction de ce que nous appelons « expérience », mais qu’elle empêche une véritable description des actes de conscience par rapport au réel, le réel n’étant jamais quelque chose que le sens peut saisir dans sa totalité4. Dans l’optique husserlienne, la raison présente une aspiration à l’unité5 que notre perception semble incapable de satisfaire. La transformation transcendantale de l’intentionnalité brentanienne implique une relation au réel telle qu’elle porte en elle, dans sa structure, un sens implicite. La possibilité de saisir ce sens « caché » dans les profondeurs des actes mentaux est précisément ce que nous allons mettre en question dans le présent essai.
Keywords No keywords specified (fix it)
Categories (categorize this paper)
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Translate to english
Revision history

Download options

PhilArchive copy


Upload a copy of this paper     Check publisher's policy     Papers currently archived: 56,949
External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server
Configure custom proxy (use this if your affiliation does not provide a proxy)
Through your library

References found in this work BETA

No references found.

Add more references

Citations of this work BETA

Sens Et Non-Sens de L’Hylétique Dans la Phénoménologie de Husserl.Aurelien Zincq - 2017 - Meta: Research in Hermeneutics, Phenomenology, and Practical Philosophy 9 (1):30-62.

Add more citations

Similar books and articles

Brentano et Husserl sur la perception sensible.Denis Fisette - 2011 - Bulletin d'Analyse Phénoménologique 7 (1):37-72.
Le concept de l'existence chez Jean-Paul Sartre et Martin Heidegger.Talip Karakaya - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 11:63-68.
La Question de l'unité de l'œuvre de Ricoeur à la lumière de ses derniers developpements.Domenico Jervolino - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 12:57-61.
Wijsbegeerte, de Naamlooze.M. H. J. Schoenmaekers - 1937 - Synthese 2 (1):41 - 45.
La percezione mediante l’immaginazione.Daniela De Leo - 2012 - Chiasmi International 14:383-400.
Empirie, Philosofie, Metaphysica.A. H. De Hartog - 1936 - Synthese 1 (11):346 - 350.
La théorie phénoménologique de la négation, entre acte et sens.Jocelyn Benoist - 2001 - Revue de Métaphysique et de Morale 2 (2):21-35.
Histoire réelle et spéculation théorique dans la philosophie de Hegel.Lassaad Elouaer - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 10:197-202.
L'imagination comme vêtement de l'âme chez Marsile Ficin et Giordano Bruno.Robert Klein - 1956 - Revue de Métaphysique et de Morale 61 (1):18 - 39.
Wat is de Wereld?W. Bemmelen - 1939 - Synthese 4 (1):123 - 132.
L'Unité die l'Organisme du Point de vue philosophique.Paul Siwek - 1969 - Revista Portuguesa de Filosofia 25 (3/4):223 - 233.
L’autorité dans les conceptions éducatives en milieu watsi du Togo.Nassira Hedjerassi & Abaly Hodanou - 2008 - Proceedings of the Xxii World Congress of Philosophy 28:153-160.

Analytics

Added to PP index
2013-09-27

Total views
14 ( #681,002 of 2,410,083 )

Recent downloads (6 months)
1 ( #541,624 of 2,410,083 )

How can I increase my downloads?

Downloads

My notes