Temporalités 29 (2019)

Abstract
Pris en charge par des organismes spécifiques, les chômeurs sont dans l’obligation de mener des échanges réguliers avec leurs conseillers. Ces interactions articulent trois temporalités distinctes : un rythme des rendez-vous, un horaire de début et une durée. À partir de l’observation d’entretiens entre des chômeurs et leurs conseillers dans plusieurs types d’organismes d’accompagnement, nous interrogeons le pouvoir discrétionnaire que possèdent les agents administratifs en matière de temporalités, ainsi que les marges de négociation détenues par les publics. Cette perspective présente le rapport des chômeurs et des conseillers comme un processus d’ajustements ou de conflits temporels. Elle montre que les temporalités administratives du chômage sont inégalement contrôlées et disputées au niveau des guichets, avec des résultats différents d’une institution à l’autre. Le pouvoir discrétionnaire des conseillers est particulièrement élevé en matière de rythmes de convocation. En revanche, les chômeurs disposent de ressources singulières pour discuter les horaires en Arbeitsagentur ou pour contester les durées à Pôle emploi. Les chômeurs en régime d’assistance, au sein des Jobcenter, apparaissent singulièrement démunis dans ces luttes temporelles.
Keywords bureaucratic encounters   comparación internacional   comparaison internationale   desempleo   discretionary power   ecuación temporal   encuentros burocráticos   international comparison   poder discrecional   pouvoir discrétionnaire   rencontre bureaucratique   time equation   unemployment   équation temporelle  chômage
Categories No categories specified
(categorize this paper)
DOI 10.4000/temporalites.6161
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Revision history

Download options

Our Archive


Upload a copy of this paper     Check publisher's policy     Papers currently archived: 50,391
External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server
Configure custom proxy (use this if your affiliation does not provide a proxy)
Through your library

References found in this work BETA

No references found.

Add more references

Citations of this work BETA

No citations found.

Add more citations

Similar books and articles

Understanding Judicial Discretion.Barry Hoffmaster - 1982 - Law and Philosophy 1 (1):21 - 55.
The Uses of Discretion.Keith Hawkins (ed.) - 1995 - Oxford University Press UK.
Benthamic Limits Upon Judicial Discretion – Theory And Practice.Diana Constantinescu - 2011 - Studia Universitatis Babeş-Bolyai Philosophia 1.
Bound by Law? : Alien Rights, Administrative Discretion, and the Politics of Technicality : Lessons From Louis Post and the First Red Scare.Bonnie Honig - 2005 - In Lawrence Douglas, Austin Sarat & Martha Merrill Umphrey (eds.), The Limits of Law. Stanford University Press. pp. 209--45.
Judicial Discretion and the Concept of Law.K. E. Himma - 1999 - Oxford Journal of Legal Studies 19 (1):71-82.

Analytics

Added to PP index
2019-10-13

Total views
3 ( #1,243,079 of 2,326,148 )

Recent downloads (6 months)
1 ( #646,834 of 2,326,148 )

How can I increase my downloads?

Downloads

My notes