Bergson et Boutroux, la critique du modèle physicaliste et des lois de conservation en psychologie

Revue de Métaphysique et de Morale 2 (2):97-118 (2001)
  Copy   BIBTEX

Abstract

La lecture de l’Essai sur les données immédiates de la conscience proposée ici révèle la dette de Bergson envers Boutroux quant à la question de la spécificité de l’approche psychologique et de son irréductibilité aux schémas d’explication utilisés dans les sciences de la nature. Cette filiation est replacée dans le contexte d’autonomisation des sciences de l’esprit des années 1870 et 1880. Bergson s’appuie sur la relativisation de la loi de conservation de l’énergie pour contester l’équivalence des causes et des effets psychiques. Il démolit ainsi les conceptions classiques de la liberté, mais il amorce en contrepartie une nouvelle vision de l’individu qui est, comme chez Dilthey, ouverte au sens.

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 94,749

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Analytics

Added to PP
2011-05-29

Downloads
26 (#614,502)

6 months
10 (#395,736)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Author's Profile

Laurent Fedi
Strasbourg University

References found in this work

No references found.

Add more references