Authors
Francesco Fronterotta
Università degli Studi di Roma La Sapienza
Abstract
Francesco Fronterotta | : La psychologie platonicienne de la République semble être affectée par une contradiction en relation avec la thèse de la tripartition de l’âme. Celle-ci est esquissée dans le livre IV et est toujours présente dans les livres VIII et IX ; Socrate semble pourtant l’abandonner lorsque, dans le livre X, il introduit la thèse selon laquelle l’âme est une réalité double, et peu après parvient, dans la suite du livre X, à démontrer son immortalité, en la décrivant comme une réalité simple, unique et unitaire. J’essaierai de montrer que ces changements de perspective dépendent du point de vue assumé par Platon dans son traitement de la nature et de la fonction de l’âme, dans les contextes que j’appellerai « génétiques », c’est-à-dire là où l’analyse touche à la question du statut ontologique de l’âme, et dans les contextes que j’appellerai « opérationnels », c’est-à-dire lorsque ce sont les fonctions, les compétences et les motivations de l’âme dans sa direction du corps qui font l’objet de l’analyse. | : There is a seeming contradiction in the Republic in Plato’s psychology of the tripartite soul, which is dealt with in Book IV and which recurs in Books VIII and IX. Socrates seems to retract this view when in Book X he introduces the theory that the soul is actually dual, and then later in the same Book demonstrates its immortality, presenting it in this case as something simple, single and unitary. I shall try to show how this see-sawing depends on the different point of view that Plato takes when he deals with the nature and the function of the soul, respectively in the “genetic” contexts, where his examination touches directly on the question of the soul’s ontological status, and the “operative” contexts, when what is being analysed are the functions, scope and motivations of the soul that intervene in its action of controlling the body
Keywords No keywords specified (fix it)
Categories (categorize this paper)
DOI 10.7202/1018357ar
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Translate to english
Revision history

Download options

PhilArchive copy


Upload a copy of this paper     Check publisher's policy     Papers currently archived: 54,646
External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server
Configure custom proxy (use this if your affiliation does not provide a proxy)
Through your library

References found in this work BETA

No references found.

Add more references

Citations of this work BETA

Louis Lavelle.Thomas De Koninck - 2013 - Laval Théologique et Philosophique 69 (1).

Add more citations

Similar books and articles

Les fondements philosophiques du nomos dans Les Lois.Francisco Lisi - 2000 - Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 190 (1):57 - 82.
Taking the Longer Road : The Irony of Plato's "Republic".Drew A. Hyland - 1988 - Revue de Métaphysique et de Morale 93 (3):317 - 335.
« Hysteron proteron » : la nature et la loi selon Antiphon et Platon.Fernanda Decleva Caizzi - 1986 - Revue de Métaphysique et de Morale 91 (3):291 - 310.
Idoles, icônes et phantasmes dans les dialogues de Platon.M. -L. Desclos - 2000 - Revue de Métaphysique et de Morale 3:301-322.
Platon et la maladie dans la république.Thierry Ménissier - forthcoming - Les Etudes Philosophiques.
Le paradoxe du philosophe dans la « République » de Platon.Lambros Couloubaritsis - 1982 - Revue de Métaphysique et de Morale 87 (1):60 - 81.
Bachelard: Confiance Raisonnée Et Défiance Rationnelle.Robert Damien & B. Hufschmitt (eds.) - 2006 - Presses Universitaires de Franche-Comté.

Analytics

Added to PP index
2013-10-10

Total views
44 ( #223,244 of 2,385,987 )

Recent downloads (6 months)
3 ( #264,444 of 2,385,987 )

How can I increase my downloads?

Downloads

My notes