La seconde acculturation chrétienne de Cicéron : la réception des Académiques du IXe au XIIe siècle

Astérion 11 (2013)
  Copy   BIBTEX

Abstract

Cet article examine le destin médiéval des Académiques de Cicéron à partir du cas particulier d’un des rares philosophes médiévaux à se revendiquer academicus, Jean de Salisbury (1120-1180). Après avoir présenté les étapes de la réception médiévale des Académiques, ainsi que le corpus cicéronien auquel avait accès Jean de Salisbury, on conclut qu’il n’avait sans doute pas une connaissance directe de la principale œuvre sceptique de Cicéron. Néanmoins, en s’appuyant sur les autres textes de Cicéron à sa disposition, il parvient à reconstruire une forme originale de scepticisme, à la fois dépendante de la source cicéronienne et inscrite dans un horizon chrétien indépassable au Moyen Âge

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 94,726

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Analytics

Added to PP
2013-11-01

Downloads
24 (#662,928)

6 months
12 (#311,804)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references