La théorie de la réalité sociale de Searle et une autre réalité sociale

Synthesis Philosophica 24 (2):317-325 (2009)
  Copy   BIBTEX

Abstract

Dans le présent article, j’essaie de montrer que la théorie de la réalité sociale de Searle est fondée principalement sur sa perception de certaines caractéristiques essentielles des sociétés démocratiques et qu’elle n’est pas applicable de façon aussi universelle qu’il l’affirme. Je soutiens que son concept de consentement ou d’accord collectif, élément fondamental de sa théorie, n’explique pas pourquoi le régime dictatorial ou totalitaire en tant qu’une réalité sociale parvient à survivre pendant une période aussi considérable ni comment il parvient à produire et à maintenir de façon prolongée et continue des faits institutionnels qui ne devraient avoir aucun fondement dans un consentement ou un accord collectif

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 93,127

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Analytics

Added to PP
2013-12-01

Downloads
29 (#569,467)

6 months
6 (#587,658)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references