La mort sara: l'ordre de la vie ou la pensée de la mort au Tchad

Pocket (1992)
  Copy   BIBTEX

Abstract

La notion de " fait social total " formulée par Marcel Mauss implique que si la partie est dans le tout, réciproquement, le tout est dans la partie. Une institution, un événement étant solidaires de l'ensemble dans lequel ils se situent, une reconstitution sociale faite - à la façon des paléontologues - à partir de fragments est donc possible. C'est dans cette perspective que R. Jaulin a étudié les rites de la mort en une tribu africaine. Etude d'autant plus intéressante qu'il a été initié lui-même. Les populations sara vivent au sud de la république du Tchad, en Afrique centrale. Les jeunes sont introduits à la vie tribale par une mort jouée et organisée. La mort inscrit en elle l'éternité, et toute vie pensée en ces termes rend compte d'un univers humain au temps profond : passé et futur, terre des ancêtres, vie et récolte nouvelles, femmes et affirmation initiatique des mâles, unités de droit, de lignage et de résistance se conjuguent et se lient. L'auteur nous fait saisir, par-delà sa propre aventure d'initié et d'ethnologue, l'imbrication des manifestations de la mort : la " fausse ", celle du yondo, rituelle, éducative, collective ( la bonne) et la " vraie ", biologique (la mauvaise), toutes deux unies en leur propre dépassement. Ce sont les écheveaux de cette imbrication africaine, de cette vision cosmologique, que se propose de démêler " la mort Sara ".

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 94,726

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Analytics

Added to PP
2015-02-02

Downloads
2 (#1,843,489)

6 months
2 (#1,487,113)

Historical graph of downloads

Sorry, there are not enough data points to plot this chart.
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references