Marie Durand, une héroïne protestante?Marie Durand, a protestant heroine?

Clio 30:79-98 (2009)

Abstract
Marie Durand n’est pas très connue en dehors du monde protestant. Elle a passé 38 ans emprisonnée dans la Tour de Constance à Aigues-Mortes parce que son frère était un pasteur clandestin du xviiie siècle. Elle est surtout connue depuis le livre de Benoît en 1884. Mais c’est au début du xxe siècle qu’elle devient une personnification de la résistance pacifique au nom des droits de la conscience et de la tolérance et qu'elle accède à un statut d'héroïne. Cela permet aussi à la Réforme un renouveau moral et spirituel. La référence à Marie Durand s'accentue en 1945 et culmine lors des cérémonies de 1968. Elle symbolise ainsi le protestantisme toujours persécuté, mais luttant de manière non-violente pour maintenir la foi
Keywords Marie Durand  protestantisme  persécutions  Vivarais  « Désert »  tolérance
Categories No categories specified
(categorize this paper)
DOI 10.4000/clio.9389
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Translate to english
Revision history

Download options

Our Archive


Upload a copy of this paper     Check publisher's policy     Papers currently archived: 44,327
Through your library

References found in this work BETA

Add more references

Citations of this work BETA

No citations found.

Add more citations

Similar books and articles

[Durand ].David Durand-Guédy - 1900 - Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 50 (1):674-674.

Analytics

Added to PP index
2013-11-23

Total views
42 ( #202,243 of 2,271,522 )

Recent downloads (6 months)
7 ( #167,711 of 2,271,522 )

How can I increase my downloads?

Downloads

My notes

Sign in to use this feature