Propriété de soi et indifférence morale du rapport à soi

Abstract

Je m’interroge dans cet article sur les implications du principe libertarien de la pleine propriété de soi sur la question du rapport moral à soi-même. À travers le principe de la pleine propriété de soi, les libertariens défendent la liberté entière de chacun de vivre comme il l’entend, pourvu que les droits des autres soient respectés. Apparemment, ce principe n’a pas grand-chose à nous dire sur ce que nous sommes moralement autorisés à nous faire à nous-mêmes ou non. Certains libertariens, comme Vallentyne, soutiennent toutefois que le principe de la pleine propriété de soi est incompatible avec l’existence de devoirs envers soi. La pleine propriété de soi impliquerait l’indifférence morale du rapport à soi. Je soutiens dans cet article que le principe de la pleine propriété de soi n’implique pas que ce que nous nous faisons à nous-mêmes soit moralement indifférent. Je veux aussi montrer que même si les libertariens, et en particulier Vallentyne, soutiennent la thèse de l’indifférence morale du rapport à soi, celle-ci n’est pas liée à la thèse de la pleine propriété de soi, mais bien plutôt à leur subjectivisme moral.

Download options

PhilArchive

External links

  • This entry has no external links. Add one.
Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Analytics

Added to PP
2014-07-18

Downloads
129 (#93,154)

6 months
18 (#47,986)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

References found in this work

No references found.

Add more references

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

Similar books and articles

La propriété, un objet politique ?Caroline Guibet Lafaye - 2014 - Philosophiques 41 (1):105-125.
Universel/particulier : femmes et droits de propriété (Rome, XVIIe siècle).Renata Ago - 1998 - Clio: A Journal of Literature, History, and the Philosophy of History 1:7-7.
Foucault et Taylor sur la vérité, la liberté et l'identité subjective.Valérie Daoust - 2009 - Symposium: Canadian Journal of Continental Philosophy/Revue canadienne de philosophie continentale 13 (2):5-24.
Critique, rhétoricité, communicabilité.Jean Bessière - 1992 - Argumentation 6 (4):403-421.