La philosophie anglo-saxonne

Presses Universitaires de France - PUF (1994)
  Copy   BIBTEX

Abstract

La philosophie anglo-saxonne s'est imposée comme l'un des grands courants de la pensée contemporaine. Elle est née du besoin d'intégrer et de théoriser l'expérience dans le champ du pensable. La science moderne n'aurait pu se développer sans une telle réhabilitation du sensible. Mais qui dit contingence et sensibilité dit aussi subjectivité. Exprimer celle-ci et lui trouver un contrepoids n'ont cessé de préoccuper et diviser le monde anglo-saxon : c'est l'utilitarisme et la doctrine du contrat social de Locke, c'est le langage naturel et la logique, c'est la perception et le raisonnement. De Bacon à Russell et à Wittgenstein, de Hobbes à Popper et à Rorty, de Berkeley à Dewey et à Searle, de Hume à Rawls et à Mill, on retrouve une même façon de philosopher et d'argumenter les grandes questions à partir d'elles-mêmes, formellement ou en fonction de l'état des connaissances dont on dispose. La philosophie des sciences du langage, de l'esprit et de l'action constitue le centre de gravité de cet ouvrage, conçu selon une double perspective, historique et thématique.

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 93,031

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Analytics

Added to PP
2015-02-02

Downloads
4 (#1,642,306)

6 months
1 (#1,515,053)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

The end of philosophy?John Arthur Passmore - 1996 - Australasian Journal of Philosophy 74 (1):1 – 19.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references