Tijdschrift Voor Filosofie 31 (1):3 - 27 (1969)

Abstract
L'intention fondamentale de la métaphysique de l'Ecole peut-elle encore être reprise dans le contexte de la philosophie actuelle ? Cette intention est double. D'abord elle vise à parler de la réalité elle-même ou du réel tel qu'il est en soi. Ensuite elle prétend découvrir quelque chose concernant le fondement ultime de cette réalité. La phénoménologie semble condamner cette entreprise à un échec inévitable en prétendant que le réel ne se manifeste que dans la rencontre de l'homme avec lui. Ce que nous connaissons portera donc toujours l'empreinte de notre présence et ne sera donc jamais le réel en lui-même. Heidegger ne semble pas moins nous éloigner de l'ancien problème de la métaphysique. Dans son intention de l'approfondir, il semble plutôt en écarter le problème pour le remplacer par un autre. Sa méditation porte en effet sur la lumière originelle -toujours oubliée -dans laquelle le monde se révèle à nous, mais il ne semble pas en arriver à réfléchir sur ce qui devient visible grâce à cette lumière. Il semble pourtant que, tant l'idée de rencontre que celle de lumière originelle élimine si peu l'affirmation du réel lui-même, qu'elles le supposent plutôt, aussi longtemps qu'on veut éviter l'idéalisme le plus radical. Or, c'est sur le sens de cette affirmation implicite et sur le réel visé par elle que la métaphysique de l'Ecole veut réfléchir. Mais un second obstacle risque de faire échouer cette tentative. Le réel n'est-il pas individuel, temporel, irréductible ? N'est-ce pas dès lors impossible d'en parler, puisque notre langue n'est faite que de concepts généraux et intemporels ? A cette question, on peut d'abord répondre que tout notre appareil de concepts généraux est soutenu par un moment de contact avec le réel lui-même. Seulement ceci ne semble pas encore nous avancer beaucoup. En effet, cette saisie intuitive n'est-elle pas condamnée à rester implicite et muette ? Une issue à ce problème nous semble possible en poursuivant la ligne de réflexion de l'ancienne théorie de l'illumination. C'est en réfléchissant sur les caractéristiques de la vérité telle qu'elle nous est accessible, que nous pourrions arriver à dire quelque chose du concret lui-même. En effet, il se manifeste à nous comme étant inséré dans la totalité du réel qui nous est ouverte dans une sorte d'ouverture antécédente et constitutive de notre existence. Or ces deux aspects, qu'on ne saurait nier sans totalement exclure l'homme du royaume de la vérité, semblent postuler la Présence Totale de l'Origine dans la moindre parcelle du réel. Cette présence devient consciente et éclairante dans l'existence humaine
Keywords No keywords specified (fix it)
Categories (categorize this paper)
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Translate to english
Revision history

Download options

PhilArchive copy


Upload a copy of this paper     Check publisher's policy     Papers currently archived: 56,972
External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server
Configure custom proxy (use this if your affiliation does not provide a proxy)
Through your library

References found in this work BETA

No references found.

Add more references

Citations of this work BETA

No citations found.

Add more citations

Similar books and articles

De middeleeuwse illuminatieleer en het denken Van Heidegger.D. Scheltens - 1969 - Tijdschrift Voor Filosofie 31 (3):418 - 440.
Over de interpretatie (van de schrift) volgens Spinoza (1632-1677).H. De Dijn - 1967 - Tijdschrift Voor Filosofie 29 (4):667 - 704.
Beschouwingen over conventionalisme en ethiek.A. Wylleman - 1983 - Tijdschrift Voor Filosofie 45 (2):179 - 190.
L’autorité dans les conceptions éducatives en milieu watsi du Togo.Nassira Hedjerassi & Abaly Hodanou - 2008 - Proceedings of the Xxii World Congress of Philosophy 28:153-160.
De Totaal-Andere in de Wijsbegeerte Van P. Thevenaz.F. Gevaert - 1967 - Tijdschrift Voor Filosofie 29 (1):98 - 122.
Le concept de l'existence chez Jean-Paul Sartre et Martin Heidegger.Talip Karakaya - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 11:63-68.
Thevenaz Tussen Fenomenologie En Reflexieve Analyse.F. Gevaert - 1966 - Tijdschrift Voor Filosofie 28 (2):276 - 325.
La Question de l'unité de l'œuvre de Ricoeur à la lumière de ses derniers developpements.Domenico Jervolino - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 12:57-61.
De Keuze Van de Filosoof. Over Eric Weil's Concept Van Filosofie.A. Van de Putte - 1980 - Tijdschrift Voor Filosofie 42 (2):215 - 256.
Nietzsche.Maria Helena Lisboa da Cunha - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 12:3-6.
De betekenis Van het lichaam in een thomistische antropologie.N. Luyten - 1963 - Tijdschrift Voor Filosofie 25 (1):3 - 36.

Analytics

Added to PP index
2013-09-30

Total views
17 ( #589,036 of 2,410,085 )

Recent downloads (6 months)
1 ( #541,624 of 2,410,085 )

How can I increase my downloads?

Downloads

My notes