Clio 32:89-117 (2010)

Abstract
Le genre est-il encore une « catégorie utile » d’analyse? Cet article suggère qu’il a perdu son tranchant critique. Non seulement le genre est devenu un moyen banal et routinier de caractériser les différences entre les sexes mais il a également parfois empêché les féministes de s’intéresser aux importantes questions posées par les nouvelles recherches menées dans les domaines de la biologie et de la psychologie. L’auteur ne prétend pas qu’il faille éliminer le genre et les notions qui lui sont associées de notre vocabulaire, tâche non seulement impossible mais également absurde car elle nierait la flexibilité et la mobilité du langage et son rôle crucial comme acteur du changement. L’article propose donc que les féministes empruntent de nouvelles directions cherchant à redéfinir les mots et concepts, ou bien à redéployer et reformuler les idées existantes
Keywords féminisme   genre   biologie évolutionniste   construction sociale   différence sexuelle   gender   feminism   evolutionary biology   social construction   sexual difference
Categories (categorize this paper)
DOI 10.4000/clio.9840
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Translate to english
Revision history

Download options

Our Archive


Upload a copy of this paper     Check publisher's policy     Papers currently archived: 50,308
External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server
Configure custom proxy (use this if your affiliation does not provide a proxy)
Through your library

References found in this work BETA

No references found.

Add more references

Citations of this work BETA

No citations found.

Add more citations

Similar books and articles

Analytics

Added to PP index
2013-12-14

Total views
15 ( #612,109 of 2,326,040 )

Recent downloads (6 months)
2 ( #438,061 of 2,326,040 )

How can I increase my downloads?

Downloads

My notes