Essences et lois d'essence dans l'eidétique descriptive de Edmund Husserl

Methodos 9:1-29 (2009)
Authors
Abstract
L’une des tâches de la phénoménologie transcendantale, que Husserl lui-même définit comme une science éidétique des phénomènes transcendentalement réduits, est de découvrir des lois a priori matérielles d’un type spécial : des lois éidétiques descriptives établies sur la base de concepts descriptifs purs. Cet article s’attache d’abord à préciser la notion husserlienne d’essence au le sens large, définie comme une fonction d’état-de-choses (Sachverhaltsfunktion) ; une telle fonction noématique est le corrélat « objectif » de cette fonction propositionnelle que nous appelons « concept » et qui est une partie de la proposition, c’est-à-dire de la visée-d’état-de-choses (Sachverhaltsmeinung) par laquelle on projette un état-de-choses. En revanche, par essences au sens étroit ou strict on entend ces essences pures que Husserl appelle « Eide ». Le concept d’essence pure propre à l’éidétique descriptive phénoménologique est ainsi clarifié par une explication de la notion husserlienne de « concept descriptif pure », dans le but de montrer comment ces concepts, qui sont des pures concepts de types, se distinguent des concept descriptifs impures, et notamment des concepts dénotant des genres naturels. Fondées exclusivement sur des concepts descriptifs purs, les lois éidétiques descriptives (Wesensgesetze) possèdent des conditions de vérités particulières et nécessitent de modalités d’examen tout autant spécifiques. La place propre à la méthode appelée « variation éidétique » est justement celle de examiner, falsifier ou justifier des lois éidétiques descriptives présumées. A partir de cas exemplaires d’états-de-choses familiers confirmant les lois présumées, la variation libre, qui opère dans la pure imagination, a pour tâche de construire des contre-exemples possibles dont le but est de falsifier la loi éidétique présumée. La propriété d’être falsifiable par des contre-exemples construits dans la pure imagination permet de distinguer les lois empiriques des lois éidétiques descriptives de l’éidétique husserlienne. La possibilité de falsifier par des contre-exemples fictionnels ou factuels montre que la phénoménologie transcendantale est une entreprise scientifique ouverte à l’examen intersubjectif, et cela justement en raison de son caractère éidétique
Keywords variation éidétique   espèces culturelles   espèces naturelles   a priori matériel   fonction d’état-de-choses   concepts purement descriptifs   éidétique   lois d’essence   essences pures   intuition catégoriale   natural species
Categories (categorize this paper)
DOI 10.4000/methodos.2214
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Translate to english
Revision history

Download options

Our Archive


Upload a copy of this paper     Check publisher's policy     Papers currently archived: 37,988
External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server
Configure custom proxy (use this if your affiliation does not provide a proxy)
Through your library

References found in this work BETA

No references found.

Add more references

Citations of this work BETA

No citations found.

Add more citations

Similar books and articles

The Ontology of Propositions in Husserl's Prolegomena.Genki Uemura - 2010 - Bulletin d'Analyse Phénoménologique (9).
Functie en wezen Van de intellectus agens volgens S. Thomas.Jos Mertens - 1974 - Tijdschrift Voor Filosofie 36 (2):267 - 322.
Au Seuil de l'Esprit des Lois. L'audace Et le Voile.Jean Goldzink - 2003 - Revue de Métaphysique et de Morale 4 (4):437.
Platon et les lois de la nature.Luca Pitteloud - 2014 - Archai: Revista de Estudos Sobre as Origens Do Pensamento Ocidental 12:135-142.
Onderzoekingsmogelijkheden Van symbool.Bea de Gelder - 1969 - Tijdschrift Voor Filosofie 31 (4):670 - 687.
ST Eidétique Et Herméneutique. La Méthode En Philosophie.T. De Boer - 1985 - Algemeen Nederlands Tijdschrift voor Wijsbegeerte 77 (1):36-59.
Auguste Comte and Modern Epistemology.Johan Heilbron - 1990 - Sociological Theory 8 (2):153-162.

Analytics

Added to PP index
2013-11-22

Total views
33 ( #203,774 of 2,312,424 )

Recent downloads (6 months)
7 ( #93,365 of 2,312,424 )

How can I increase my downloads?

Monthly downloads

My notes

Sign in to use this feature