Consentir à la vertu. La conversion du tyran chez Thomas d’Aquin

Chôra 7:333-357 (2009)

Abstract
La réflexion de Thomas d’Aquin sur les régimes de la cité présente l’inconvénient que ses oeuvres politiques sont restées inachevées. Significative pour pouvoir décider de l’appartenance de Thomas d’Aquin au côté de la doctrine gélasienne ou à celle du pape Grégoire VII, la comparaison du Super Sententiisavec le traité De regno, telle qu’elle a été faite par I.T. Eschmann, n’est pas bien riche en conclusions pour la question du consentement politique. Selon la position que nous avons assumée dans notre investigation au sein des deux oeuvres de Thomas, il est possible d’affirmer que la notion de consentement n’introduit pas de fausses discontinuités entre des textes écrits à des périodes distinctes. En fin de compte, ce qui unit le Super Sententiis au De regno c’est, à notre avis, une sorte de prudence politique, issue de la lecture que Thomas d’Aquin fait des livres sapientiels de l’Ancien Testament. Sans avoir l’intention de nier les différences qui existent entre les deux textes thomasiens, il nous semble évident qu’ils dégagent plutôt la perspective d’une science politique attentive aux pratiques du temps, mais encore réservée quant aux concepts liés au consentement exprimé par le principe quod omnes tangit, principe que la prudence politique n’a pas encore assimilé
Keywords History of Philosophy  Philosophy and Religion
Categories (categorize this paper)
Reprint years 2011
ISBN(s) 1583-8617
DOI 10.5840/chora2009/20107/818
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Translate to english
Revision history

Download options

Our Archive


Upload a copy of this paper     Check publisher's policy     Papers currently archived: 43,759
External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server
Configure custom proxy (use this if your affiliation does not provide a proxy)
Through your library

References found in this work BETA

No references found.

Add more references

Citations of this work BETA

No citations found.

Add more citations

Similar books and articles

Habermas, Rawls et le pluralisme raisonnable does conceptions du bien.Luiz Bernardo Leite Araújo - 2006 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 2:125-130.
Bergson, penseur des problèmes mondiaux dans le chapitre IV des Deux sources de la morale et de la religio.Patricia Verdeau - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 11:25-30.
Le concept de l'existence chez Jean-Paul Sartre et Martin Heidegger.Talip Karakaya - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 11:63-68.
Stato, imperio, dominio. Sur l'unité des notions d'État et d'empire au XVIe siècle.Romain Descendre - 2012 - Astérion. Philosophie, Histoire des Idées, Pensée Politique 10 (10).
La Question de l'unité de l'œuvre de Ricoeur à la lumière de ses derniers developpements.Domenico Jervolino - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 12:57-61.
Le relativisme comme base inadequate pour penser les relations interculturelles.Marco Jean - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 7:9-14.
D'un durcissement à un autre... une nouvelle crise de l'autorité?Nassira Hedjerassi - 2006 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 4:51-55.

Analytics

Added to PP index
2011-12-01

Total views
25 ( #345,050 of 2,264,819 )

Recent downloads (6 months)
1 ( #861,388 of 2,264,819 )

How can I increase my downloads?

Downloads

My notes

Sign in to use this feature