Natures Sciences Sociétés 20 (4):461-463 (2012)

Authors
Franck Varenne
University Of Rouen
Abstract
Cet article revient sur la pratique scientifique et les thèses épistémologiques de Jean-Marie Legay concernant les modèles, les simulations et les systèmes complexes. Il montre qu'il y a une cohérence entre sa thèse anti-représentationnaliste concernant les modèles et les simulations et sa caractérisation même des systèmes complexes : une simulation informatique, seule, n'est pas une expérience au sens fort car, en l'isolant, on perd la dimension complexe de toute entreprise d'expérimentation scientifique dès lors qu'il y manque le modélisateur, le terrain d'inspiration originelle ainsi que les objectifs de simulation, qui en interagissant à eux trois forment un système complexe. Vouloir prendre une simulation séparée de son modélisateur et de son ancrage empirique originel pour une expérience au sens fort, vouloir la considérer à elle seule comme une captation intégrale, dans la machine, de la complexité des systèmes étudiés par ailleurs en sciences de la vie et de l'environnement, ce serait croire que l'aventure scientifique elle-même n'aurait plus désormais, avec l'essor contemporain de l'informatique de modélisation, à être considérée elle-même comme complexe. C'est bien cette seule idée qui lui paraissait déraisonnable.
Keywords No keywords specified (fix it)
Categories (categorize this paper)
DOI 10.1051/nss/2013052
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Translate to english
Revision history

Download options

PhilArchive copy

 PhilArchive page | Other versions
External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server
Configure custom proxy (use this if your affiliation does not provide a proxy)
Through your library

References found in this work BETA

Add more references

Citations of this work BETA

No citations found.

Add more citations

Similar books and articles

Jean-Marie Legay, homme de réflexion et d’action.Jean-Dominique Lebreton - 2012 - Natures Sciences Sociétés 20 (4):459-460.
À L’École de Jean-Marie Legay.Dominique Pontier - 2013 - Natures Sciences Sociétés 21 (1):98-98.
Jean-Marie Legay, chercheur citoyen.Marcel Jollivet - 2012 - Natures Sciences Sociétés 20 (4):457-458.
Jean-Marie Legay, du Bon Usage de la Biométrie.Richard Tomassone - 2012 - Natures Sciences Sociétés 20 (4):466-468.
Jean-Marie Legay, les Conditions de L’Indiscipline.Claude Millier - 2013 - Natures Sciences Sociétés 21 (1):102-104.
Jean-Marie Legay Ou la Méthode des Modèles.Sylvie Lardon - 2013 - Natures Sciences Sociétés 21 (1):94-97.
À Propos du Livre de Chahdortt Djavann :Bas les Voiles!Jean-Marie Legay - 2004 - Natures Sciences Sociétés 12 (2):208-209.
Jean-Marie Legay, entre expérience et modèle.Francis Laloë - 2012 - Natures Sciences Sociétés 20 (4):469-471.
Jean-Marie Legay, À la Rencontre de la Philosophie.Anne-Françoise Schmid - 2013 - Natures Sciences Sociétés 21 (1):88-90.
Jean-Marie Legay, le scientifique, l’humaniste et le novateur.Alain Pavé - 2013 - Natures Sciences Sociétés 21 (1):99-101.
Quelques aspects de la personne dans l'œuvre de kafka.David Victoroff - 1957 - Les Etudes Philosophiques 12 (3):471 - 474.

Analytics

Added to PP index
2014-02-02

Total views
132 ( #73,578 of 2,410,446 )

Recent downloads (6 months)
20 ( #37,983 of 2,410,446 )

How can I increase my downloads?

Downloads

My notes