Théories et modèles en sciences humaines. Le cas de la géographie

Paris, France: Editions Matériologiques (2017)

Authors
Franck Varenne
University Of Rouen
Abstract
Face à la diversité et à la complexification des modes de formalisation, une épistémologie des méthodes scientifiques doit confronter directement ses analyses à une pluralité d’études de cas comparatives. C’est l’objectif de cet ouvrage. Aussi, dans une première partie, propose-t-il d’abord une classification large et raisonnée des différentes fonctions de connaissance des théories, des modèles et des simulations (de fait, cette partie constitue un panorama d’épistémologie générale particulièrement poussé). C’est ensuite à la lumière de cette classification que les deux parties centrales analysent et distinguent les assises conceptuelles et épistémologiques des principaux types de formalisation en géographie avant et après l’ordinateur (théories des localisations, modèles gravitaires, loi rang-taille). En employant toujours la même méthode analytique et comparative, la dernière partie se concentre sur l’explication épistémologique des trois révolutions computationnelles récentes : l’analyse des données, la présentation des données et enfin l’analyse par simulation computationnelle. Au travers de cette enquête approfondie, la géographie apparaît non seulement comme une discipline carrefour, ayant pour cela donné des exemples de presque tous les types de modèles scientifiques, mais aussi comme une science innovante en termes épistémologiques. Car ce qui a d’abord été pour elle un frein à la formalisation -– sa sensibilité au caractère multifactoriel comme à la dimension irréductiblement spatiale des phénomènes sociaux – et qui l’obligea longtemps à inféoder ses théories et modèles à des disciplines plus aisément formalisables comme la géomorphologie, l’économie, la sociologie, la démographie, ou bien encore la thermodynamique et la théorie des systèmes, devient aujourd’hui un atout dès lors que, parmi les sciences humaines et sociales, elle peut développer une épistémologie non seulement pluraliste mais aussi combinatoire et intégrative. Préface de Denise Pumain (Université Paris 1).
Keywords Philosophy of science  Mathematical models  Epistemology of social sciences  Epistemology of geography  Scientific models  Theories
Categories (categorize this paper)
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Translate to english
Revision history

Download options

Our Archive


Upload a copy of this paper     Check publisher's policy     Papers currently archived: 42,401
External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server
Configure custom proxy (use this if your affiliation does not provide a proxy)
Through your library

References found in this work BETA

No references found.

Add more references

Citations of this work BETA

From Models to Simulations.Franck Varenne - 2018 - London, UK: Routledge.

Add more citations

Similar books and articles

L' « apocalypse » donne-t-elle à penser aux philosophes ?Jean Greisch - 2009 - Revue des Sciences Religieuses 83 (4):531-549.
Affectivite Et Rationalite Ethique. Fondements Pour L'Education.Aline Giroux - 1994 - Dissertation, Universite de Montreal (Canada)
Materie en energie.J. J. W. Berghuys - 1956 - Tijdschrift Voor Filosofie 18 (3):327-346.

Analytics

Added to PP index
2018-08-28

Total views
25 ( #335,366 of 2,255,305 )

Recent downloads (6 months)
8 ( #191,342 of 2,255,305 )

How can I increase my downloads?

Downloads

My notes

Sign in to use this feature