Order:
  1.  4
    Création, révélation et rédemption dans le rationalisme juif médiéval.David Lemler - 2015 - Les Cahiers Philosophiques de Strasbourg 37:179-201.
    Ce qui s’apparente chez les rationalistes juifs du Moyen Âge à une « neutralisation » du messianisme avant l’heure constitue en réalité une authentique pensée du messianisme. Il ne s’agit pas seulement de conforter l’autorité de la loi, mais d’en proposer une certaine compréhension, dans son rapport fondamental à l’exil d’une part et à la vérité de l’autre. Ce dispositif se construit dans l’articulation ou la désarticulation des notions de création, de révélation et de rédemption. De Maïmonide à Yosef Albo, (...)
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  2.  16
    L'aporie de Lorki : une croyance peut-elle être réfléchie ?David Lemler - 2012 - Labyrinthe 38 (38):129-141.
    Les textes du passé, même marginaux, d’apparence anecdotique, ne sont pas le domaine réservé des « historiens antiquaires » de la Deuxième Considération intempestive de Nietzsche. Ils peuvent au contraire constituer pour nous un réservoir de réflexions et une incitation à penser. On trouve ainsi, dans un petit texte de circonstance aux allures de curiosité historique, une réflexion saisissante sur la notion de croyance, à même – à condition toutefois de se mettre à son écoute – de nous mene..
    No categories
    Direct download  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  3.  7
    Limites du langage et création du monde dans la littérature rabbinique.David Lemler - 2019 - Cahiers Philosophiques 3:53.
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  4.  1
    Noachisme et philosophie.David Lemler - 2011 - Archives de Philosophie 74 (4):629-646.
    Résumé Visant à contester la possibilité même d’une philosophie juive, Spinoza cite, dans son Traité théologico-politique, un jugement particulièrement restrictif de Maïmonide au sujet du noachisme, institution universaliste et rationaliste du judaïsme rabbinique. Cet article propose une étude des tentatives, paradoxalement conjointes, de réhabilitation de la figure philosophique de Maïmonide et de la compréhension universaliste du noachisme par M. Mendelssohn et H. Cohen, initiateurs de la refondation post-spinoziste d’une philosophie juive.
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  5.  15
    Noachisme et philosophie.David Lemler - 2011 - Archives de Philosophie 74 (4):629-646.
    Résumé Visant à contester la possibilité même d’une philosophie juive, Spinoza cite, dans son Traité théologico-politique, un jugement particulièrement restrictif de Maïmonide au sujet du noachisme, institution universaliste et rationaliste du judaïsme rabbinique. Cet article propose une étude des tentatives, paradoxalement conjointes, de réhabilitation de la figure philosophique de Maïmonide et de la compréhension universaliste du noachisme par M. Mendelssohn et H. Cohen, initiateurs de la refondation post-spinoziste d’une philosophie juive.
    Direct download (5 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  6.  22
    À propos de Lumière de l'Éternel, de Ḥasdaï Crescas.David Lemler - 2011 - Labyrinthe 37 (37):157-161.
    Cette parution est un événement. Lumière de l’Éternel est le dernier des ouvrages majeurs du rationalisme juif médiéval, ponctuant une série de tentatives de mesurer le judaïsme aux exigences de la rationalité philosophique. Son auteur, Ḥasdaï Crescas (vers 1340-1410), est un pur produit du judaïsme espagnol, philosophe et élève de grands maîtres de la tradition talmudique (notamment Nissim de Gérone, dit « le Ran »). Il fut un dirigeant de la communauté barcelonaise. L’ouvrage aurait été ac..
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  7.  4
    Plaidoyer pour l’exégèse allégorique.David Lemler - 2016 - Cahiers Philosophiques 145 (2):55-71.
    De l’exégèse allégorique des philosophes juifs médiévaux, rien ne paraît pouvoir être sauvé, tant ses critiques ont été nombreuses et ravageuses. Les adversaires conservateurs de la philosophie y ont vu une mise en cause de l’intégrité de la Torah. Spinoza, fondant l’exégèse historico-critique, y dénonçait une torsion obscurcissante du sens des textes. Leo Strauss y décelait une tentative de masquer l’opposition d’Athènes et de Jérusalem. Pourtant, la pertinence même de l’idée de « philosophie juive » pourrait bien être en jeu (...)
    No categories
    Direct download (3 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  8.  7
    Spinoza, Critic or Radical Reader of Maimonides? The Case of the Prophecy of Moses.David Lemler - 2020 - Les Cahiers Philosophiques de Strasbourg 47:99-117.
    Le traitement de la figure de Moïse reflète la relation ambivalente de Spinoza à Maïmonide. Derrière la polémique manifeste contre le maître médiéval, se cache une lecture ésotérique du Guide des égarés. Que Moïse n’ait été qu’un législateur talentueux à l’imagination particulièrement fertile (et nullement un philosophe) est une thèse que certains de ses lecteurs averroïstes attribuaient déjà à Maïmonide. Spinoza s’inscrit dans leur filiation en transférant vers Jésus les caractéristiques que Maïmonide prête à Moïse tout en reprenant, à son (...)
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  9. The Garden of Eden and the Scope of Human Knowledge: Maimonides, Falaquera and Nissim of Marseille.David Lemler - 2024 - In Racheli Haliva, Yoav Meyrav & Daniel Davies (eds.), Averroes and Averroism in Medieval Jewish Thought. Leiden ; Boston: BRILL.