6 found
Order:
  1.  32
    Individuation, particularisation et détermination selon Plotin.Gwenaëlle Aubry - 2008 - Phronesis 53 (3):271-289.
    Plotinus' formulation of the problem of the individual should not be reduced to the question of whether or not one can accept Forms of Individuals. First, if Plotinus does indeed posit an intelligible foundation of individuality, there are no grounds to identify this foundation with a Form: it must rather be considered a logos. Second, we must, in addition to this intelligible "principle of distinction", allow for a sensible "principle of individuation": the living body. Finally, we have to distinguish a (...)
    Direct download (7 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark   2 citations  
  2. Pierre Hadot: L'Enseignement des Antiques, l'Enseignement des Modernes.Arnold I. Davidson, Frédéric Worms & Gwenaëlle Aubry (eds.) - 2010 - Éditions Rue D'Ulm.
    No categories
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark   1 citation  
  3. Nicomachean Ethics NE VII. 14, 1154a 22-B34: The Pain of the Living and Divine Pleasure.Gwenaëlle Aubry - 2009 - In Carlo Natali (ed.), Aristotle's Nicomachean Ethics, Book Vii Symposium Aristotelicum. Oxford University Press.
     
    Export citation  
     
    Bookmark   1 citation  
  4. Nicomachean Ethics VII. 14 (1154a22-B34) : The Pain of the Living and Divine Pleasure.Gwenaëlle Aubry - 2009 - In Carlo Natali (ed.), Aristotle: Nicomachean Ethics. Oxford University Press.
  5.  14
    « L'empreinte du bien dans le multiple » : structure et constitution de l'intellect plotinien.Gwenaëlle Aubry - 2009 - Les Etudes Philosophiques 90 (3):313.
    On cherche ici à lever le reproche d’incohérence souvent adressé à la doctrine plotinienne de l’Intellect en montrant comment l’attribution à celui-ci de déterminations apparemment contradictoires obéit à une logique rigoureuse. Appliqué au rapport de l’Intellect naissant à l’Un-Bien, le modèle aristotélicien de l’empreinte et du noûs pathêtikos est refusé pour l’Intellect achevé. La notion d’energeia se trouve ainsi, contre Aristote, dissociée de celle de bien, pour dire la structure fondamentale du deuxième principe. Mais celle de dunamis intervient aussi, en (...)
    Direct download (5 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  6.  10
    L'impuissance de Dieu.Gwenaëlle Aubry - 2010 - Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 135 (3):307.
    Les études ici réunies visent à explorer la résurgence, dans la philosophie et la théologie contemporaines, du motif de l’impuissance de Dieu. La question n’est plus seulement celle, comme dans la pensée médiévale, de la limitation de la toute‑puissance divine, mais bien de son complet abandon. Elle est étroitement liée à l’interrogation sur ce que peut être une théologie d’après la Shoah, et elle préside aussi, chez des penseurs comme Hans Jonas, Gianni Vattimo, ou Giorgio Agamben, au redéploiement des problèmes (...)
    Direct download (2 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark