Order:
Disambiguations
J. J. W. Berghuys [6]J. Berghuys [1]
  1.  22
    L'objet de la Geometrie.J. J. W. Berghuys - 1955 - Synthese 9 (1):395-407.
  2.  4
    Boekbesprekingen.J. de Fraine, I. de la Potterie, L. Rood, P. Fransen, P. Smulders, J. de Munter, F. Malmberg, P. Schepens, P. Schoonenberg, J. van Torre, M. Dierickx, J. Defever, J. Nota, E. Huffer, A. G. M. van Melsen, J. Berghuys, H. Geurtsen, W. Couturier, J. Rupert, J. Houben & J. J. Houben - 1951 - Bijdragen 12 (2):183-204.
    No categories
    Direct download (2 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  3.  10
    L'Objet de la Géométrie.J. J. W. Berghuys - 1953 - Synthese 9 (6):395 - 407.
    Direct download  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  4. EDITORIAL: In Memoriam Jacob Clay.J. J. W. Berghuys - 1954 - Synthese 9 (6A/B):421.
    No categories
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  5. Materie en energie.J. J. W. Berghuys - 1956 - Tijdschrift Voor Filosofie 18 (3):327-346.
    Le but de cet article est d'examiner à fonds les relations qu'il y a entre les données de la science sur la matière et l'énergie, et les notions philosophiques de substance et d'accident. Il s'agit ici spécialement des deux questions suivantes : d'abord, doit-ön appeler vraiment exacte l'expression : « la matière se transforme en énergie » et ensuite : peut-on vraiment dire qu'il n'y ait pas de matière dans l'espace vide d'air ? C'est de propos délibéré que nous avons (...)
    No categories
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  6. Round Table Conference; General Theme: Semantic and Signific Aspects of Modern Theories of Communication.J. J. W. Berghuys - 1953 - Synthese 9 (3/5).
    No categories
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  7. Tijd en begin.J. J. W. Berghuys - 1957 - Tijdschrift Voor Filosofie 19 (2):181-216.
    Peut-être que jusqu'ici dans les recherches philosophiques sur la nature du temps on a attribué trop peu d'attention à la distinction entre « temps » comme catégorie mathématique d'une part, et « temps » comme il est réalisé dans des processus et des périodes d'autre part. Quand on essaie de combler ce vide, on éprouve le besoin d'impliquer dans ses considérations l'apparition fréquente de « nouveauté » et de « commencement ». C'est pourquoi on examine dans la première partie de (...)
    No categories
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark