32 found
Order:
  1.  99
    La problématique du point chez Jean Buridan.Jean Celeyrette - 2004 - Vivarium 42 (1):86-108.
  2.  2
    De la Théologie aux Mathématiques: L'Infini au XIVe Siècle.Joël Biard & Jean Celeyrette (eds.) - 2005 - Paris: Belles lettres.
    Le 14e siècle est une période où les débats sur l'infini se multiplient. Les mêmes doctrines se trouvent indifféremment développées dans les oeuvres théologiques, dans les commentaires sur la "Physique" d'Aristote voire dans des traités spécialement dévolus à la question du continu. Cet ouvrage révèle la place de ces doctrines dans la logique, les mathématiques, la philosophie naturelle.
    Direct download  
     
    Export citation  
     
    Bookmark   2 citations  
  3. Le vide chez Avicenne.Jean Celeyrette - 2012 - In Joël Biard & Sabine Rommevaux (eds.), La Nature Et le Vide Dans la Physique Médiévale. Brepols Publishers.
    No categories
     
    Export citation  
     
    Bookmark   1 citation  
  4.  2
    Quia Inter Doctores Est Magna Dissensio: Les Débats de Philosophie Naturelle à Paris au 14. Siècle.Stefano Caroti & Jean Celeyrette (eds.) - 2004 - L. S. Olschki.
  5.  24
    Apparences et imaginations chez Nicole Oresme : Question III.1 sur la Physique et question sur l'apparence d'une chose.Jean Celeyrette - 2007 - Revue d'Histoire des Sciences 1 (1):83-100.
    No categories
    Direct download (4 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  6.  17
    An indivisibilist argumentation at Paris around 1335 : Michel of Montecalerio's question on point and the controversy with John Buridan.Jean Celeyrette - 2009 - In Christophe Grellard & Aurélien Robert (eds.), Atomism in Late Medieval Philosophy and Theology. Brill. pp. 9--163.
    Direct download  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  7.  30
    Compte-rendu de : Marco Panza, Nombres : éléments de mathématiques pour philosophes. Cahiers d'histoire et de philosophie des sciences, SFHST, ENS Editions, 2007.Jean Celeyrette - 2008 - Methodos 8.
    Le titre de l’ouvrage présenté par Marco Panza, historien et philosophe des mathématiques très connu, est modeste. Il peut laisser croire qu’on a affaire à un des nombreux manuels présentant élémentairement les constructions successives des entiers naturels, des entiers relatifs, des rationnels et des réels telles qu’elles sont exposées en terminale scientifique. Mais cette modestie n’est que dans le titre, car dès la lecture de la préface on voit que l’ambition de l’auteur est toute autre. ..
    No categories
    Direct download  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  8.  9
    Compte-rendu de : Pascale Bermon, L’assentiment et son objet chez Grégoire de Rimini, Paris, Vrin, 2007.Jean Celeyrette - 2008 - Methodos 8.
    C’est à un maître augustin très célèbre du XIVe siècle latin, Grégoire de Rimini, qu’a été consacrée la thèse de Pascale Bermon, reprise dans cet ouvrage. Grégoire a été classé comme nominaliste par la postérité, notamment au XVIIe siècle, et la critique contemporaine ne s’accorde pas toujours sur la signification et la réalité de ce « nominalisme ». On considère habituellement que pour Grégoire, à la suite d’Adam de Wodeham, l’objet de la connaissance est le signifié de la proposition, un (...)
    Direct download (3 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  9.  3
    Compte-rendu de : Max Lejbowicz (éd.), Les relations culturelles entre chrétiens et musulmans au moyen 'ge. Quelles leçons en tirer de nos jours?Jean Celeyrette - 2006 - Methodos 6.
    C’est dans le cadre d’un cycle de manifestations organisées par l’Association « Rencontres médiévales européennes » présidée par Monique Cazaux, que s’est déroulé le colloque dont les actes sont ici présentés. Comme le dit cette dernière dans son introduction, l’objectif de la rencontre et donc du volume est de « revenir aux sources des religions chrétienne et musulmane et de reprendre les discussions théologiques et philosophiques qui ont eu lieu dès le Moyen Âge » puis de s’interroger sur l...
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  10.  2
    Compte-rendu de : Michel Lemoine (éd.), L'image dans la pensée et l'art au Moyen Âge.Jean Celeyrette - 2007 - Methodos 7.
    L’image médiévale est d’abord un message, le plus souvent de caractère théologique et une étude purement esthétique en serait complètement anachronique ; c’est ce que rappellent les études ici rassemblées. Le titre annonçant qu’il sera traité de l’image du double point de vue de « la pensée » et de « l’art », c’est très logiquement par la question historiquement complexe de son statut philosophique que commence l’ouvrage. Trois contributions y sont consacrées. La première revient aux sources...
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  11.  3
    Compte-rendu de : Marco Panza, Nombres : éléments de mathématiques pour philosophes.Jean Celeyrette - 2008 - Methodos 8.
    Le titre de l’ouvrage présenté par Marco Panza, historien et philosophe des mathématiques très connu, est modeste. Il peut laisser croire qu’on a affaire à un des nombreux manuels présentant élémentairement les constructions successives des entiers naturels, des entiers relatifs, des rationnels et des réels telles qu’elles sont exposées en terminale scientifique. Mais cette modestie n’est que dans le titre, car dès la lecture de la préface on voit que l’ambition de l’auteur est toute autre....
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  12.  3
    Compte-rendu de : Max Lejbowicz (éd.), Les relations culturelles entre chrétiens et musulmans au moyen 'ge. Quelles leçons en tirer de nos jours?Jean Celeyrette - 2006 - Methodos 6.
    C’est dans le cadre d’un cycle de manifestations organisées par l’Association « Rencontres médiévales européennes » présidée par Monique Cazaux, que s’est déroulé le colloque dont les actes sont ici présentés. Comme le dit cette dernière dans son introduction, l’objectif de la rencontre et donc du volume est de « revenir aux sources des religions chrétienne et musulmane et de reprendre les discussions théologiques et philosophiques qui ont eu lieu dès le Moyen Âge » puis de s’interroger sur l...
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  13.  23
    Compte rendu de : Pierre Souffrin, Ecrits d’Histoire des sciences, (éd. Michel Blay, Francesco Furlan, Michela Malpangotto), Les Belles Lettres, l’Age d’or, 2012.Jean Celeyrette - 2013 - Methodos 13.
    Pierre Souffrin a occupé une place singulière parmi les historiens des sciences. Astrophysicien de formation, il a très tôt été conscient de l’enjeu que constituait l’acquisition par les scientifiques d’une culture en histoire des sciences. Il a alors créé et animé pendant de longues années le séminaire d’épistémologie et d’histoire des sciences de Nice où ont été invités les meilleurs spécialistes de la discipline. Le passage d’une formation scientifique à une discipline comme l’histoire des..
    No categories
    Direct download (3 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  14.  2
    Compte rendu de Adélard de Bath, L’un et le divers, Questions sur la nature (les causes des choses) avec le pseudépigraphe Comme l’atteste Ergaphalau, texte édité par Charles Burnet.Jean Celeyrette - 2017 - Methodos 17.
    Adélard de Bath est d’abord connu comme un des premiers traducteurs arabo-latins de textes scientifiques. On lui attribue en particulier la première traduction des Éléments d’Euclide. Étant donné l’importance de ces traductions dans l’histoire de la pensée occidentale, la connaissance de son itinéraire intellectuel est a priori intéressante. Or deux de ses œuvres, le De Eodem et diverso et les Questiones naturales, antérieures à ses traductions, fournissent des éléments qui permettent de reco...
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  15.  3
    Compte rendu de Liber de verbo, e codice Parisensi 7491, studio et cura Cécile Conduché, Turnhout, Brepols Publishers, 2018.Jean Celeyrette - 2019 - Methodos 19.
    La série Corpus Christianorum continuatio medievalis éditée chez Brepols s’est donné comme objectif la production d’éditions de référence de textes médiévaux, appuyées sur des analyses codicologiques précises et des comparaisons textuelles. Il s’agit de fournir aux spécialistes une série d’éditions savantes et d’analyses indispensables à la recherche. Réaliser un ouvrage de ce type exige un travail minutieux et mobilise une grande érudition. Je dis tout de suite qu’avec son édition commentée...
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  16.  24
    Compte rendu de : Jean-Michel Salanskis, Philosophie des mathématiques, Paris, Vrin, 2008.Jean Celeyrette - 2010 - Methodos 10.
    C’est, beaucoup plus que l’essai annoncé, une remarquable synthèse sur la philosophie des mathématiques que nous procure Jean-Michel Salanskis (J-M. S), synthèse qu’il faut placer dans la continuité de ses autres ouvrages, L’herméneutique formelle, Paris, Éditions du CNRS, 1991, Le constructivisme non standard, Lille, Presses universitaires du Septentrion, 1999, Sens et philosophie du sens, Paris, Desclée de Brouwer, 2001, Herméneutique et cognition, Lille, Presses universitaires du Septentri..
    No categories
    Direct download (3 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  17.  15
    Compte rendu de Isabelle Pantin et Gérald Péoux (éds), Mise en forme des savoirs à la Renaissance. À la croisée des idées, des techniques et des publics, Paris, A. Colin, 2013.Jean Celeyrette - 2014 - Methodos 14.
    L’existence d’une rupture radicale entre les maîtres médiévaux et les auteurs de la Renaissance, revendiquée par ces derniers, est aujourd’hui largement remise en question. Même si à partir du XVe siècle apparaissent de nouveaux savoirs accompagnés d’une modification des méthodes, l’expression de « révolution renaissante », par référence à la notion de révolution scientifique introduite par Kuhn, semble pour le moins inappropriée. Comme le dit Laurence Boulègue : « On aurait pu croire que la ..
    No categories
    Direct download (3 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  18.  16
    Compte rendu de Adélard de Bath, L’un et le divers, Questions sur la nature avec le pseudépigraphe Comme l’atteste Ergaphalau, texte édité par Charles Burnett, traduit et commenté par Max Lejbowicz, Emilia Ndiaye et Christiane Dussourt.Jean Celeyrette - 2017 - Methodos. Savoirs Et Textes 17.
    Adélard de Bath est d’abord connu comme un des premiers traducteurs arabo-latins de textes scientifiques. On lui attribue en particulier la première traduction des Éléments d’Euclide. Étant donné l’importance de ces traductions dans l’histoire de la pensée occidentale, la connaissance de son itinéraire intellectuel est a priori intéressante. Or deux de ses œuvres, le De Eodem et diverso et les Questiones naturales, antérieures à ses traductions, fournissent des éléments qui permettent de reco...
    No categories
    Direct download  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  19.  6
    Compte rendu de Nicolas de Cues, Le traité du béryl tome 1 (texte, traduction et notes de Maude Corrieras), Paris, Editions Ipagine, 20101.Jean Celeyrette - 2013 - Methodos 13.
    L’œuvre de Nicolas de Cues est à la disposition de la communauté scientifique depuis l’édition monumentale de ses Opera omnia par l’académie de Heidelberg, et un grand nombre de publications y ont été consacré. Depuis une vingtaine d’années l’intérêt pour cette oeuvre a été relancé notamment par les études du grand médiéviste Kurt Flasch, et, en France, par la thèse de J.-M. Counet et par plusieurs traductions qui mettent à la disposition d’un public cultivé toute une série de textes du (...)
    No categories
    Direct download (3 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  20.  4
    Compte rendu de Nicolas de Cues, Le traité du béryl tome 2. Introduction au traité De Beryllo de Nicolas de Cues, le De Beryllo une ars cognoscendi, par Maude Corrieras, Paris, Editions.Jean Celeyrette - 2014 - Methodos 14.
    Dans le précédent numéro de Methodos j’avais fait un compte-rendu de la traduction du De beryllo (Traité du béryl) de Nicolas de Cues, proposée par Maude Corrieras (M. C.). Je considérais que cette traduction s’inscrivait dans la suite des récentes traductions en français d’œuvres du cusain, et je concluais : la traduction proposée du Traité du béryl est une aide estimable à la compréhension de la démarche de Nicolas de Cues, sans que pour autant ce traité puisse se substituer aux (...)
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  21.  8
    The criticism of esse intentionale by William of Ockham.Jean Celeyrette - 2014 - Methodos 14.
    Brentano dans son introduction des objets in-existants affirme qu’il s’est inspiré de thèses médiévaleset on considère généralement qu’il se réfère aux thèses scotistes. En fait l’intentio a été l’objet d’intenses débats du milieu du XIIIe au milieu du XIVe siècle. On se propose ici d’en donner une idée à partir de la critique la plus radicale de la notion d’esse intentionale par Guillaume d’Ockham. Pour cela on commence par rappeler les principales thèses qui font intervenir des intentiones avec un certain (...)
    Direct download (3 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  22.  45
    La hiérarchie des degrés d'être chez Nicole Oresme.Jean Celeyrette & Edmond Mazet - 1998 - Arabic Sciences and Philosophy 8 (1):45-.
    N. Oresme passe pour l'un des rares grand universitaire médiéval mathématicien. C'est ainsi que son grand traité De Configurationibus qualitatum et motuum est vu traditionnellement comme un traité de mathématiques et analysé comme tel. En fait, l'examen de ses Questiones super Physicam montre qu'Oresme est un philosophe de la nature original. Ses thèses sont souvent en opposition avec celles de Buridan et saméthode est différente: ses arguments empruntent fort peu à la logique et presque exclusivement à la philosophie naturelle.
    Direct download (6 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  23.  20
    Mathématiques et théologie : l'infini chez Nicolas de Cues.Jean Celeyrette - 2011 - Revue de Métaphysique et de Morale 70 (2):151-165.
    Résumé L’usage par Nicolas de Cues du thème de l’infini pour caractériser la divinité et la place éminente des mathématiques dans sa doctrine semblent autoriser un rapprochement avec Duns Scot. Dans cette contribution on tente de montrer les profondes différences entre les deux entreprises et plus généralement l’originalité du Cusain par rapport à la scolastique du xiv e siècle. En revanche sa postérité leibnizienne est peu contestable.
    Direct download (6 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  24. Thematic Files-science, texts and contexts. In honor of Gerard Simon -appearances and imaginations in Nicole oresme: Question III. 1 on the physics and question on the appearance of a thing.Jean Celeyrette - 2007 - Revue d'Histoire des Sciences 60 (1):83-100.
  25. Edition de la question ordinaire n° 18, « de intensione virtutum”, de Godefroid de Fontaines.Jean-Luc Solere & Jean Céleyrette - 2009 - In José Meirinhos & Olga Weijers (eds.), Florilegium Medievale. Études offertes à Jacqueline Hamesse. 2300 Turnhout, Belgium: pp. 83-107.
  26.  11
    Compte-rendu de : Michel Lemoine (éd.), L'image dans la pensée et l'art au Moyen Âge. Actes du Colloque organisé à l'Institut de France le vendredi 2 décembre 2005, Brepols, Rencontres médiévales européennes, Turnhout, 2006. [REVIEW]Jean Celeyrette - 2007 - Methodos 7.
    L’image médiévale est d’abord un message, le plus souvent de caractère théologique et une étude purement esthétique en serait complètement anachronique ; c’est ce que rappellent les études ici rassemblées. Le titre annonçant qu’il sera traité de l’image du double point de vue de « la pensée » et de « l’art », c’est très logiquement par la question historiquement complexe de son statut philosophique que commence l’ouvrage. Trois contributions y sont consacrées. La première revient aux sources ..
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  27.  14
    Compte-rendu de : Max Lejbowicz (éd.), Les relations culturelles entre chrétiens et musulmans au moyen âge. Quelles leçons en tirer de nos joursénbsp;?. Actes du Colloque organisé à la Fondation Singer- Polignac (Paris) le mercredi 20 octobre 2004 édités par Max Lejbowicz, Turnhout, Brepols, 2005. [REVIEW]Jean Celeyrette - 2006 - Methodos 6.
    C’est dans le cadre d’un cycle de manifestations organisées par l’Association « Rencontres médiévales européennes » présidée par Monique Cazaux, que s’est déroulé le colloque dont les actes sont ici présentés. Comme le dit cette dernière dans son introduction, l’objectif de la rencontre et donc du volume est de « revenir aux sources des religions chrétienne et musulmane et de reprendre les discussions théologiques et philosophiques qui ont eu lieu dès le Moyen Âge » puis de s’interroger sur l..
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  28.  16
    Compte-rendu de Joel Kaye, A History of Balance 1250-1375. The Emergence of a New Model of Equilibrium and its Impact on Thought, Cambridge, Cambridge University Press, 2014. [REVIEW]Jean Celeyrette - 2015 - Methodos 15.
    Cet ouvrage s’inscrit délibérément en dehors des études médiévales traditionnelles si bien que, pour en donner une idée, je suis obligé de le décrire de façon un peu détaillée. Il se présente comme une histoire de la « balance » des années 1250 à 1375. Mais quel sens a ici le mot « balance »? L’auteur –J.K.- donne « équilibre » comme quasi synonyme. L’introduction va plus loin. Elle en parle comme d’un sentiment non exprimé de la façon dont les (...)
    No categories
    Direct download  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  29.  4
    Compte-rendu de Joel Kaye, A History of Balance 1250-1375. The Emergence of a New Model of Equilibrium and its Impact on Thought. [REVIEW]Jean Celeyrette - 2015 - Methodos 15.
    Cet ouvrage s’inscrit délibérément en dehors des études médiévales traditionnelles si bien que, pour en donner une idée, je suis obligé de le décrire de façon un peu détaillée. Il se présente comme une histoire de la « balance » des années 1250 à 1375. Mais quel sens a ici le mot « balance »? L’auteur –J.K.- donne « équilibre » comme quasi synonyme. L’introduction va plus loin. Elle en parle comme d’un sentiment non exprimé de la façon dont les (...)
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  30. Chapitres «Jean Duns Scot»(pp. 35-55),«Adam Wodeham»(pp. 57-88),«Nicole Oresme»(pp. 221-279),«Jean de Ripa»(pp. 281-294). [REVIEW]Jean Celeyrette & Edmond Mazet - 2005 - In J. Biard & J. Celeyrette (eds.), De la Théologie aux Mathématiques: L'infini au Xive Siècle. Belles Lettres.
  31.  3
    Compte rendu de : Édouard Mehl, Descartes et la fabrique du monde. Le problème cosmologique de Copernic à Descartes, Paris, P.U.F., 2019. [REVIEW]Jean Celeyrette - 2020 - Methodos. Savoirs Et Textes 20.
    Édouard Mehl, spécialiste reconnu de la philosophie et de la science cartésienne, nous livre ici une version « réduite », dit-il, de son habilitation à diriger des recherches, ce qui ne manque pas de saveur au vu de la taille de l’ouvrage mais surtout de l’ampleur de l’érudition mobilisée. Une longue introduction nous présente la problématique développée de l’ouvrage. D’après Husserl, Descartes, du fait de son point de départ dans l’ego cogito, aurait fait virer le monde dans l’idéalit...
    No categories
    Direct download  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  32.  4
    Compte rendu de : Édouard Mehl, Descartes et la fabrique du monde. Le problème cosmologique de Copernic à Descartes, Paris, P.U.F., 2019. [REVIEW]Jean Celeyrette - 2020 - Methodos 20.
    Édouard Mehl, spécialiste reconnu de la philosophie et de la science cartésienne, nous livre ici une version « réduite », dit-il, de son habilitation à diriger des recherches, ce qui ne manque pas de saveur au vu de la taille de l’ouvrage mais surtout de l’ampleur de l’érudition mobilisée. Une longue introduction nous présente la problématique développée de l’ouvrage. D’après Husserl, Descartes, du fait de son point de départ dans l’_ego cogito_,_ _aurait fait virer le monde dans l’idéalité, « la (...)
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark