6 found
Order:
  1.  35
    Const'ncia Lima Duarte, nísia floresta : Vida E obra, natal, ufrn ed. universitária, 1995, 365 P. ; const'ncia Lima Duarte, Diva Maria cunha P. de Macedo, literatura feminino do Rio grande do norte - de nísia floresta a zila mamede, natal, Sebo vermelho/unp, 2001, 232 P. [REVIEW]Rachel Soihet - 2004 - Clio 19:252-255.
    Selon plusieurs témoignages, l'éducation féminine au Brésil laissait à désirer au XIXe siècle. Les voyageurs Kidder et Fletcher, en visite dans ce pays en 1851, affirmaient que les Brésiliennes ne possédaient pas de connaissances très variées pour rendre leur conversation agréable et instructive, mais parlaient de choses insignifiantes toujours d'une façon agréable. Par ailleurs, ils admettaient que certaines écoles étaient excellentes. Mais les parents en retiraient leurs filles à l'â..
    No categories
    Direct download (8 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  2.  5
    La première vague du féminisme brésilien de la fin du XIXe siècle aux années trente.Rachel Soihet - 1998 - Clio: A Journal of Literature, History, and the Philosophy of History 1:14-14.
    L’objectif de ce travail est de faire une analyse des moments de tension exacerbée dans les rapports entre les genres à Rio de Janeiro, depuis la deuxième moitié du XIXe siècle, jusqu’à la fin des années trente. Je cherche à y analyser quelques-unes des formes d’opposition masculine aux revendications féminines. Les hommes combattaient ces prétentions de plusieurs manières, depuis les justifications subtiles, faisant appel à la fragilité féminine, jusqu’au ton caustique, ironique, railleur, présent dans plusieurs discours qui essayaient de ridiculiser (...)
    No categories
    Direct download (7 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  3. La première vague du féminisme brésilien de la fin du XIXe siècle aux années trente.Rachel Soihet - 1998 - Clio 7.
    No categories
    Direct download (2 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  4.  30
    Vera Lucia Soares, a escritura dos silêncios. Assia djebar E o discurso do colonizado no feminino, universidade federal fluminense ­eduff, niterói, Rio de janeiro, 1988.Rachel Soihet - 1999 - Clio: A Journal of Literature, History, and the Philosophy of History 1:29-29.
    L'examen du parcours personnel et littéraire d'Assia Djebar, femme, écrivain et algérienne, est l'axe de l'approche de Vera Lucia Soares. Pour analyser les différentes composantes de son objet d'étude Soares a recours à quelques-uns des théoriciens les plus renommés ­ Roger Chartier, Paul Ricoeur, Todorov, entre autres ­ et les utilise de façon magistrale pour disséquer l'oeuvre d'Assia Djebar, sous les angles les plus divers. Il faut aussi signaler la bibliographie spécialisée sur laq..
    No categories
    Direct download (6 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  5.  13
    Vera Lucia Soares, a Escritura Dos Silêncios. Assia Djebar E o Discurso Do Colonizado No Feminino, Universidade Federal Fluminense ­Eduff, Niterói, Rio de Janeiro, 1988.Rachel Soihet - 2003 - Clio: A Journal of Literature, History, and the Philosophy of History 9.
    No categories
    Direct download (2 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  6.  1
    Vera Lucia Soares, a Escritura Dos Silêncios. Assia Djebar E o Discurso Do Colonizado No Feminino, Universidade Federal Fluminense ­Eduff, Niterói, Rio de Janeiro, 1988.Rachel Soihet - 1999 - Clio 9.
    No categories
    Direct download (2 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark