Traiter les données : entre économie de l'attention et mycélium de la signification

Multitudes 49 (2):143-149 (2012)

Abstract
Dans la surabondance de données mises à notre disposition par l'informatisation de nos sociétés, comment parvenir à filtrer les quelques éléments pertinents nécessaires à nourrir nos réflexions et inventions à venir, tout en parvenant à laisser en arrière-fond la masse écrasante de données sans pertinence ? Le problème tient à ce que la définition même des pertinences ne préexiste pas aux données. Elle est en partie issue des nouvelles données elles-mêmes, ce qui conduit à affoler toutes nos boussoles. La question centrale peut donc se formuler de la façon suivante : comment ' traiter ' les données (nouvelles) sans que ce traitement ne neutralise leurs virtualités émergentes ? Autrement dit : comment concevoir une ' multiversité ' assez ouverte et accueillante pour être ' créative ', sans pour autant se dissoudre dans le multiple d'une diversité amorphe ? On peut aborder cette question en esquissant trois pistes superposées
Keywords No keywords specified (fix it)
Categories No categories specified
(categorize this paper)
DOI 10.3917/mult.049.0143
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Translate to english
Revision history

Download options

Our Archive


Upload a copy of this paper     Check publisher's policy     Papers currently archived: 47,201
Through your library

References found in this work BETA

No references found.

Add more references

Citations of this work BETA

No citations found.

Add more citations

Similar books and articles

Analytics

Added to PP index
2013-11-01

Total views
8 ( #882,941 of 2,289,860 )

Recent downloads (6 months)
2 ( #584,403 of 2,289,860 )

How can I increase my downloads?

Downloads

My notes

Sign in to use this feature