À quoi sert Marcel Duchamp?

Cahiers Philosophiques 131 (4):9-17 (2012)
  Copy   BIBTEX

Abstract

L’héritage dont on a coutume de créditer Marcel Duchamp nous place face à des ambiguïtés que son seul nom ne suffit pas à dissiper. L’artiste le plus cérébral de son temps est aussi celui qui se prête le moins aux « théories » ou aux semblants de définition qu’il a inspirés. La question que pose Duchamp est moins celle de la marque qu’il a durablement imprimée à notre art, que celle de savoir par quelle ironie et à la faveur de quel malentendu on a pu voir en lui l’artisan décisif d’une révolution dont nous serions les héritiers. Duchamp ne parlait pas « au nom de l’art ». On ne peut rien inférer de son « indifférence », sinon les réserves que le mot « art » devrait nous inspirer.

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 91,271

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Similar books and articles

Il gesto assoluto. Duchamp, l’opera d’arte e il linguaggio.Felice Cimatti - 2019 - Lebenswelt. Aesthetics and Philosophy of Experience 13.

Analytics

Added to PP
2019-11-23

Downloads
7 (#1,332,392)

6 months
4 (#754,937)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Author's Profile

Jean-Pierre Cometti
Aix-Marseille University

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references