Moment cinétique et syllogistique dynamique chez Hegel

Philosophiques 32 (2):357-368 (2005)
Authors
Yvon Gauthier
Université de Montréal
Abstract
Le terme de moment est omniprésent dans l’œuvre de Hegel et les commentateurs n’ont pas suffisamment insisté sur le sens dynamique du « Moment » hégélien qui n’a rien de temporel, mais dénote plutôt le momentum ou moment cinétique de la mécanique newtonienne. Hegel a donné vie à ce concept de moment et en a fait le moteur de sa dialectique qu’on interprète ici comme une syllogistique dynamique de la sursomption des moments du procès de la conscience et du devenir de l’esprit. Une logique dynamique pourrait récupérer avantageusement cette dialectique des concepts. Mais la lecture critique de Hegel veut montrer comment un concept physique est transformé en notion métaphysique et comment une science de la logique « Wissenschaft der Logik » est dévoyée dans une ontologie où c’est une philosophie de la nature qui devient mécanique en assujettissant la physique à un idéalisme objectif supraphysique. Un épilogue sur le vocabulaire hégélien termine l’article.
Keywords No keywords specified (fix it)
Categories (categorize this paper)
DOI 10.7202/011872ar
Options
Edit this record
Mark as duplicate
Export citation
Find it on Scholar
Request removal from index
Translate to english
Revision history

Download options

Our Archive


Upload a copy of this paper     Check publisher's policy     Papers currently archived: 33,755
External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server
Configure custom proxy (use this if your affiliation does not provide a proxy)
Through your library

References found in this work BETA

No references found.

Add more references

Citations of this work BETA

No citations found.

Add more citations

Similar books and articles

Bergson, penseur des problèmes mondiaux dans le chapitre IV des Deux sources de la morale et de la religio.Patricia Verdeau - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 11:25-30.
Le nombre chez Kant et chez Husserl.Jacques English - 2004 - Revue de Métaphysique et de Morale 4 (4):551-579.
Le modèle tout-partie dans l'ontologie de Louis Lavelle.Yves Bouchard - 1999 - Revue de Métaphysique et de Morale 3:351-378.
La ressemblance chez Hume envisagée comme une relation dynamique.Jean-Pierre Cléro - 1995 - Revue de Métaphysique et de Morale 100 (4):497 - 516.
Wijsbegeerte, de Naamlooze.M. H. J. Schoenmaekers - 1937 - Synthese 2 (1):41 - 45.
Wittgenstein et les machines de Turing.Pierre Wagner - 2005 - Revue de Métaphysique et de Morale 2 (2):181-196.
Fichtes Argumentation gegen den logischen Empirismus.R. Lauth - 1979 - Revue de Métaphysique et de Morale 84 (3):327 - 342.
La dialectique, entre logique et rhétorique.Laurent Keiff - 2010 - Revue de Métaphysique et de Morale 66 (2):149-178.

Analytics

Added to PP index
2010-01-20

Total downloads
13 ( #413,771 of 2,263,141 )

Recent downloads (6 months)
1 ( #380,600 of 2,263,141 )

How can I increase my downloads?

Monthly downloads

My notes

Sign in to use this feature