Le libéralisme économique conséquentialiste et les conceptualisations du marché

Abstract

Le libéralisme économique peut se présenter sous deux versions : l’une déontologique valorise la liberté individuelle comme fin en soi ; et l’autre conséquentialiste instrumentalise la liberté individuelle comme moyen de l’ordre économique prospère. La philosophie sociale de l’économie politique relève essentiellement du second libéralisme, qui demande d’une part une structure analytique dans laquelle les actions volontaires individuelles produisent des conséquences involontaires, et d’autre part une foi libérale dans le caractère socialement bénéfique de ces résultats émergents

Download options

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 72,743

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Analytics

Added to PP
2015-04-27

Downloads
15 (#704,106)

6 months
1 (#387,390)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

References found in this work

No references found.

Add more references

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

Similar books and articles

Le modèle du marché.Marie-Anne Frison-Roche - 1995 - Archives de Philosophie du Droit 40:286-313.
Le libéralisme de la prudence : contribution à un minimalisme politique.Nicolas Tavaglione - 2013 - Les ateliers de l'éthique/The Ethics Forum 8 (1):47-69.
Pluralisme et libéralisme : incompatibles?Roberto Merrill - 2005 - Archives de Philosophie du Droit 49:123-136.
Virilité et libéralisme.Harvey C. Mansfield - 1997 - Archives de Philosophie du Droit 41:25-42.
État et marché.Didier Truchet - 1995 - Archives de Philosophie du Droit 40:314-325.