Réalité et physique

Dialectica 43 (1‐2):157-172 (1989)
  Copy   BIBTEX

Abstract

ResumeLes avancées que la physique a effectuées au cours de notre siècle rendent intertables beaucoup des vues de la philosophie réaliste traditionnelle. Mais ce n'est pas à dire que la position réaliste, conçue au sens large, doive, ou même puisse, être abandonée. Le texte vise à montrer qu'il n'en est rien. Plus précisément il cherche àétablir que l'idée ? une réalité dont l'existence ne relève pas de l'esprit humain demeure une idée nécessaire, qu'il est même légitime de concevoir une telle réalité comme entrevue gräce aux activités noétiques de l'homme, mais que cependant il semble aujourd'hui hautement présomptueux de concevoir les choses observées comme des éléments de la ≫réalité≫ dont il s'agit. Les phénomènes, qui sont l'objet de la physique, constituent cependant eux‐mêmes une réalité en un autre sens, puisqu'ils forment un ensemble doué? une forte structuration et ? une relative mais large autonomic par rapport à nous. La distinction proposée entre ≫réalité indépendante≪ ‐ dont ľ'existence ne reléve pas de l'homme ‐ et ≫réalité empirique≪ ‐ ou ensemble des phénoménes ‐ paraît done maintenant être une bonne clé pour l'intelligence du donné.SummaryThe advances of physics in this century have made a number of views of traditional realist philosophy untenable. But this is not to say that the ‘realist position, in the broad sense', must or even can be abandoned ‐ as it is the aim of this work to show. More specifically, the aim is to establish that the idea of ‘reality, the existence of which does not depend of the human mind', remains necessary, that one may even consider that the noetic activities of men let them catch a glimpse of the reality in question, but that today, however, it seems highly presumptuous to consider observed things as elements of the “reality” that we are concerned with here. Phenomena, which are the subject of physics, do however constitute a reality in another sense, since they form a whole endowed with structure and with a relative but extensive autonomy in relation to us. The proposed distinction between “independent reality” ‐ the existence of which does not depend on man ‐ and “empirical reality” ‐ or all phenomena taken together ‐ would therefore appear to be a good key to the understanding of raw data

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 92,227

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Similar books and articles

Physique quantique revue et completée.C. Piron - 2003 - Foundations of Science 8 (2):201-212.
Physique ponctuelle et physique du champ.Louis De Broglie - 1938 - Revue de Métaphysique et de Morale 45 (3):325 - 338.
La théorie physique A propos des « Principes de la Physique » de N. R. Campbell.Abel Rey - 1925 - Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 100:139 - 146.
Physique et métaphysique chez Bernard d'Espagnat et en mécanique quantique.Georges Lochak - 1983 - Revue de Métaphysique et de Morale 88 (1):85 - 100.
L'uniforme et le non-uniforme.Arnaud Macé - 2005 - Archives de Philosophie 68 (2):223-239.
De fysische ervaring in de filosofie Van Malebranche.K. Bertens - 1968 - Tijdschrift Voor Filosofie 30 (3):494 - 534.

Analytics

Added to PP
2013-11-21

Downloads
19 (#803,294)

6 months
2 (#1,206,802)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?